CFTC Défense

La Vie à Défendre

La CFTC, née en 1919, est un syndicat de construction sociale depuis bientôt 100 ans. Figure historique du syndicalisme français, elle perpétue les valeurs sociales chrétiennes qui fondèrent notre pays et notre civilisation européenne, avec en particulier la dignité de la Personne humaine au cœur de son travail et la défense du Bien commun…

T@mT@m/CFTC.DÉFENSE


Fédération CFTC Défense - Case 38 - 60, boulevard du général Martial Valin - CS 21623
75509 PARIS CEDEX 15

Téléphone : 09.88.67.79.73 ou 09.88.67.79.72

Directeur de la publication : Didier Lenfant – Rédacteur en chef : Estelle Bard

N°587 – 2 novembre 2020

Le télétravail va-t-il devenir enfin la règle ?

 

Lors de la 1ère période de confinement, le télétravail devait devenir la règle pour toutes les fonctions qui le permettaient, que ce soit avec des PC portable professionnel (smobi ou pas) ou avec les outils informatiques personnels des agents. L’application de cette règle n’a pas été uniforme au sein du Ministère des Armées, se heurtant à une insuffisance des moyens informatiques, des motifs de contraintes de sécurité et/ou un manque de volonté et de confiance de certains managers.

Dans cette 2ème période de confinement de 4 semaines minimum et sans doute plus, le télétravail (re)devient la règle.

Dans sa note du 30/10/2020, prise en application de la circulaire de la ministre de la transformation et de la fonction publique du 29/10/2020, la DRH-MD donne ses préconisations afin de concilier continuité des services publics et lutte contre le virus avec une mise en oeuvre renforcée du télétravail :

  • Le télétravail 5 jours sur 5 devient la règle pour toutes les activités qui le permettent,
  • En cas d’impossibilité de télétravail, l’activité doit être adaptée afin de réduire le temps et le taux de présence sur site, de limiter les interactions tant dans le milieu professionnel que dans les transports en commun. Les outils à disposition des employeurs restent le télétravail partiel, les horaires décalés, le fonctionnement en bordées.

La position en Autorisation Spéciale d’Absence (ASA) n’est applicable qu’en cas d’impossibilité de télétravailler, et seulement pour :

  • Les cas contacts à risque,
  • Les personnes considérées comme vulnérables (la liste doit évoluer et revenir à son état initial de mars 2020 mais des précisions sont toujours en attente…),
  • Le parent devant assurer la garde de son enfant de moins de 16 ans (établissement scolaire ou périscolaire fermé, enfant identifié comme cas contact à risque).

 

La DRH-MD fixe des objectifs qui devront guider l’organisation des services en fonction de leurs contraintes particulières. On peut craindre une disparité d’interprétation par les différents employeurs.

D’ailleurs on ne parle plus de « renforcement du télétravail du personnel civil du MINARM dans le cadre de la crise sanitaire » mais simplement de la « mise en oeuvre du télétravail dans le cadre de la continuité du service public au MINARM pour les personnels civils ».

Alors que la 2ème vague de l’épidémie se déploie, la CFTC Défense demande qu’un signal plus visible soit donné pour renforcer et inciter au télétravail.

Image

Vos fonctions peuvent être exercées en télétravail, partiellement ou totalement, et vous n’avez pas accès à ce droit ?

Contactez la CFTC Défense en saisissant votre délégué CFTC de proximité ou en nous envoyant un mél à cftcdefense@gmail.com

Image

 

Image
Télécharger en PDFRetour